Skip to content

Villeneuve-lès-Bouloc

Sections
Personal tools
You are here: Home » Les actus de Villeneuve-les-Bouloc.org » Les actus 2011 » LGV : Mme la Ministre valide le tracé D

LGV : Mme la Ministre valide le tracé D

Article de La Dépêche du Midi

La nouvelle est tombée hier dans plusieurs mairies : le gouvernement a validé le fuseau D de la future ligne à grande vitesse (LGV) Toulouse-Bordeaux. Cette annonce, sous forme de courrier adressé en préfecture par les cabinets de la ministre de l'Écologie, du Développement durable et des Transports, Nathalie Kosciusko-Morizet, a immédiatement été relayée aux élus des communes de Haute-Garonne concernées, ainsi qu'aux deux associations de riverains qui s'opposaient depuis des mois. Dans le nord du département, le projet LGV avait été ralenti suite à l'étude d'une variante de tracé que le ministre Borloo avait demandé à Réseau Ferré de France. Cette variante, partant du Sud de Campsas (82), séduisait notamment la commune de Saint-Rustice et l'association L'Union pour la sauvegarde des villages (USV) en Haute-Garonne. Proposée le long de l'autoroute A 62, elle avait en revanche soulevé une vague de contestations à Saint-Jory, Lespinasse, Saint-Sauveur, Villeneuve-lès-Bouloc… et mobilisé des centaines d'habitants. RFF a conclu que « les hypothèses de tracé alternatif présentaient des impacts en milieu urbain plus défavorables pour un coût d'investissement supérieur par rapport aux solutions proposées à l'intérieur du fuseau D ». Le village de Saint-Rustice payera cependant un lourd tribut pour ce choix. Tout comme le vignoble du Frontonnais et certaines entreprises qui resteront impactés par la future ligne. L'avenir dira où…

« Le bon sens »

En attendant, pour ces maires haut-garonnais, il s'agit là d'une « victoire ». « Le bon sens l'a emporté. Nous restons cependant vigilants pour l'avenir, notamment sur le raccordement de la future ligne à la ligne existante », a confié Henri Miguel, maire de Saint-Jory, porte-parole de maires qui aujourd'hui poussent un grand ouf de soulagement.

Pierre Cohen se félicite

Sur le site de la mairie de Toulouse, Pierre Cohen s'est félicité de cette décision. Selon le maire de la ville, " ce fuseau est de loin le plus favorable en termes d'enjeux environnementaux et économiques et permet de limiter l’impact sur les habitants. Nous franchissons une étape importante d’un projet très attendu par tous les habitants de l’agglomération qui mettra Toulouse à 3 heures de Paris. Je regrette toutefois le retard pris dans ce dossier pourtant essentiel pour le développement économique de notre métropole".

Article original de La Dépêche
le courrier de la Ministre

Created by jcbabinet
Last modified 2011-06-10 09:06
 

Powered by Plone