Skip to content

Villeneuve-lès-Bouloc

Sections
Personal tools
You are here: Home » Les actus de Villeneuve-les-Bouloc.org » Les actus 2012 » Panachage : les candidats à la présidentielle tous d'accords pour l'abolir, sauf François Bayrou

Panachage : les candidats à la présidentielle tous d'accords pour l'abolir, sauf François Bayrou

L'AMF (Association des Maires de France) a posé toute une batterie de questions aux 10 candidats, dont celle de l'abolition du panachage. Réponses : 5 oui, 1 non, et 4 abstentions.

Pour mémoire, redisons-le : nous avons obtenu près de 40% des suffrages aux élections municipales de Villeneuve en 2008, mais aucun siège au conseil municipal. Nous nous sommes indignés contre cette situation idiote qui divise le village entre les vainqueurs qui ont tout et les vaincus qui n'ont rien. Nous avons publié notre mécontentement, et nous suivons de près l'évolution du débat contre ce système qui porte le joli nom de panachage, mais qui ne panache rien du tout. Nous présentons ici une nouvelle étape.

Question de l'AMF aux candidats à la pésidentielle :
Envisagez-vous de modifier le mode de scrutin des élections municipales ? Si oui, selon quelles modalités et à partir de quel seuil de population ?
François Hollande (PS) : Oui «J'y suis personnellement favorable»
(...) Il a été proposé à plusieurs reprises de modifier le mode de scrutin dans les plus petites communes et par exemple d’abaisser le seuil au-dessus duquel s’appliquerait le scrutin majoritaire de liste à deux tours. Cette proposition reste soumise au débat. J’y suis personnellement favorable.
Jean-Luc Mélenchon (FG) : Oui «et le plus bas possible»
Cela relève de la prérogative du peuple souverain, à qui nous souhaitons donner la parole pour élaborer une nouvelle constitution. Nous proposons d'abaisser le seuil des scrutins de liste obligatoire. Le plus bas possible, au moins à partir de 500 habitants (...)
Éva Joly (EELV) : Oui «Le scrutin de liste est un bon compromis»
(...) L’élection par scrutin de liste dès le premier habitant semble être un bon compromis entré le mode majoritaire actuel, et le scrutin que nous appelons de nos vœux, pour les communes de moins de 3.500 habitants (...)
Nathalie Arthaud (LO) : Oui «La proportionnelle intégrale est la moindre des choses»
(...) Bien sûr la moindre des choses serait que, dans le domaine des élections, s’applique à tous les niveaux la proportionnelle intégrale (...)
François Bayrou (MoDem) : Non «Pourquoi réformer ce qui est efficace ?»
(...) Je crois que les modes de scrutin actuels sont globalement satisfaisants. Seuls des ajustements à la marge pourraient intervenir. Pourquoi réformer ce qui a su prouver son efficacité ? (...)
Nicolas Sarkozy : Oui «avec les parlementaires»
(...) En écartant pour ces communes (de moins de 3500 habitants, ndlr), la pratique du panachage (...), l'objectif poursuivi est de favoriser l'émergence de véritables équipes municipales (...) Faut-il retenir 500, 1000 ou 1500 ? Ce sera aux parlementaires d'en décider.
Philippe Poutou (NPA)
Ne répond pas à la question
Jacques Cheminade (POE)
Ne répond pas à la question
Nicolas Dupont-Aignan (DR)
Ne répond pas à la question
Marine le Pen (FN)
Ne répond pas à la question

Source : Les réponses des candidats à la présidence de la République au questionnaire adressé par l'AMF

Created by jcbabinet
Last modified 2012-03-21 04:18
 

Powered by Plone