Skip to content

Villeneuve-lès-Bouloc

Sections
Personal tools
You are here: Home » Vie municipale » Conseil Municipal du 10 avril 2012

Conseil Municipal du 10 avril 2012

Par Jean-Christophe Babinet et Morgane Cournarie

Mardi soir, nous avons assisté au conseil municipal. Quelques infos en passant :

La Pyrénéenne n'existe pas

La Pyrénéenne, la plus grosse entreprise de Villeneuve (80 salariés) en dehors d'Eurocentre n'est toujours pas sortie de ses difficultés. Les salariés, ensemble avec le patron Victor Zago, ont bloqué la ligne Toulouse-Montastruc vendredi 6 avril pour faire pression sur son client RFF. Le litige atteindrait plusieurs millions d'euros. Le tribunal de commerce doit statuer sur l'avenir de l'entreprise mardi 17 avril prochain [1]. Mais l'affaire n'est même pas citée en conseil municipal.

Solidarité forcée avec les communes pauvres

2012, c'est la naissance du Fonds de Péréquation Intercommunal (FPIC). Cette année, Villeneuve y contribue à hauteur de 22.000 euros [2], somme qui pourrait atteindre 150.000 euros/an dès 2016. Rien de nouveau sous le soleil, notre commune est la plus riche du canton, nous le savons. Et qu'elle contribue pour aider celles qui n'ont pas cette chance n'est que justice. Nous pouvons même en tirer une certaine fierté, surtout à 150.000 euros. Qu'en dit Mr Of, responsable des finances ? Rien. Ça se trouve, il ne s'en est pas rendu compte...

Cela dit, rappelons-nous que la municipalité ne paye même pas le SMIC à ses employés communaux [3] lorsqu'ils contribuent quelques heures par semaine au fonctionnement du centre de loisirs. C'est super d'être solidaire avec les autres. Reste que la commune n'est même pas solidaire de son propre personnel. Ni même de ses habitants, quand on voit ce qui est fait pour notre centre bourg, entre autres...

A côté de ça, le budget d'indemnités des élus passe de 54.500 à 60.000 euros, soit 10% de rab. Ils sont solidaires d'eux-mêmes ?

Demi tour à Grisou

Mr le maire a annoncé publiquement que le permis d'aménager, accordé tacitement à Saramite APL du fait de l'expiration des délais d'instruction, allait lui être retiré. Ils ont trois mois pour cela, soit jusqu'au 30 juin. La raison de ce retrait serait liée à une histoire de conformité de taille de parcelles vis-à-vis de contraintes d'assainissement. L'affaire n'est donc pas tout à fait terminée, restons vigilants.

Budget : Villeneuve paie cash

Villeneuve a dégagé en 2012 un excédent de 635.000 euros, après avoir payé cash tous ses investissements. Tout ce dont il sont si fiers, (église, école, trottoirs, assainissement et enfouissement des réseaux) ne sont en réalité que des opérations courantes ....
Le montant qui dort actuellement sur le compte en banque de notre commune s'élève à 1.995.000 euros.

Leurs projets à la trappe ?

La grande étude de «création d'une médiathèque dans l'ancienne mairie» et «réhabilitation-extension de la salle polyvalente» lancée en janvier avec création de commissions, réunions en tous genres, et convocations de toutes les assos, a été mise en coma artificiel : aucun budget supplémentaire, aucune info dans le journal (qui pourtant faisait la part belle à l'ancienne mairie), ni aucun retour aux associations (qui ont toutes joué le jeu de la concertation).

Acquisition des terrains

La commune va acheter trois parcelles d'une surface totale de 17.000 m2 pour 400.000 euros. Elles se situent derrière la «maison Lancontrade», à proximité du lotissement «Les Coteaux de Villeneuve» (donc à gauche après la mairie et avant le lotissement, quand on descend vers l'église). Enfin de la réserve foncière pour préparer l'avenir, c'est la seule bonne nouvelle de ce conseil municipal !

[1] La Dépêche : «La Pyrénéenne enfin sur la bonne voie»

[2] Villeneuve taxée comme aucune autre

[3] Lettre à Pierre Saury

Created by jcbabinet
Last modified 2012-04-12 12:02
 

Powered by Plone